Topequipements.com

Les types de monte-escalier

L’acquisition d’un monte-escalier devient cruciale en cas d’une perte (ou difficulté) de mobilité temporaire ou permanente. Vous aurez alors le choix entre plusieurs modèles des appareils classiques aux plateformes. Découvrez-les ici.

Le monte-escalier droit : le plus simple à concevoir

Pour un escalier droit, il faudra évidemment choisir un monte-escalier du même genre dont le rail ne comporte pas de virages. C’est en principe le modèle le plus simple à fabriquer puisqu’il n’y a pas besoin d’inclure un palier intermédiaire ou un changement de pente. Il peut d’ailleurs être fabriqué en série s’adaptant aux escaliers avec des marches identiques. C’est pourquoi le monte escalier ascenseur prix est en général moins élevé que les autres types. Éventuellement, ce modèle est aussi plus facile et rapide à installer.

Le monte-escalier tournant : courbé ou en colimaçon

Lorsque l’escalier est tournant, il faudra choisir un modèle qui prend en compte les courbes et les virages de la structure. Il peut s’agir d’un monte-escalier tournant avec des changements de pente, des virages et des paliers intermédiaires ou encore un modèle en colimaçon. Ce dernier est destiné aux escaliers en courbes ou hélicoïdaux, muni d’un siège pivotant et pliable pour éviter l’encombrement et faciliter le passage. Il faudra néanmoins disposer d’un espace suffisant pour l’installer, soit plus de 60 cm de largeur dans l’escalier.

Le choix entre fauteuil, chaise et siège perche

Qu’il s’agisse du monte-escalier droit ou du modèle roulant, les deux sont équipés d’un fauteuil ou une chaise qui permet à l’utilisateur de se déplacer en position assise. C’est pourquoi on l’appelle aussi fauteuil élévateur, chaise élévatrice ou chaise montante. Mais l’installation de ces appareils prend de l’espace nécessitant une largeur d’escalier minimale de 60 cm. Quand ceci n’est pas possible, notamment quand l’escalier est trop étroit, on opte plutôt pour un modèle avec siège perche. Il est également utile lorsque l’utilisateur ne peut s’assoir ou plier les jambes. Le siège perche comme son nom l’indique lui permet de rester debout.

Les différents modèles de plateformes

Les personnes qui ont des difficultés de mobilité peuvent être utilisateurs d’un fauteuil roulant. Dans ce cas, le fauteuil élévateur n’est pas adapté et il faudra plutôt opter pour une plateforme. Il y a la plateforme monte-escalier destinée aux intérieurs et qui peut accueillir un seul fauteuil roulant, et la plateforme élévatrice utilisée dans les espaces publics. La deuxième peut accommoder un fauteuil roulant et un accompagnateur, parfois plus. Le diable monte-escalier est également une option intéressante, destiné plutôt à l’accompagnateur d’une personne à mobilité réduite.

La disponibilité des monte-escalier pour extérieur

Afin qu’un monte-escalier soit utilisé à l’extérieur, il doit être fabriqué pour résister aux intempéries comme la pluie, l’humidité et la chaleur. Il présente donc les mêmes caractéristiques qu’un monte-escalier intérieur en plus de son adaptabilité à l’usage extérieur. Il peut également être droit, tournant ou encore de type plateforme. Et comme les autres modèles, il sera aussi conçu sur mesure selon la configuration d’escalier et les besoins de l’utilisateur.

On se doit aussi de citer le mini-ascenseur qui est plus compact qu’un ascenseur ordinaire, plus silencieux qu’un monte-escalier ordinaire et très facile à installer.

Vous aimez alors partagez
Facebook Comments