Topequipements.com

isolation

L’isolation d’une maison représente souvent un énorme investissement, et pourtant, elle est nécessaire pour améliorer le confort énergétique. Toutefois, certains foyers n’ont pas les moyens pour financer ce type de projet. Cependant, grâce aux différentes aides financières, les ménages à faible revenu peuvent isoler leurs maisons à moindre coût. En effet, les travaux leur seront plus accessibles et avantageux. Le point dans cet article !

Le certificat d’économies d’énergie

Pour protéger sa maison et ses biens, l’isolation est indispensable. Le CEE est un nouveau coup de pouce isolation mis en place en 2019 et qui tend à évoluer. Cette forme d’aide consiste à contraindre les fournisseurs d’énergie et distributeurs de carburant à inciter les consommateurs à réaliser des travaux de rénovation. Avec ce dispositif des certificats d’économies d’énergie, l’isolation des combles perdus, de la toiture et des planchers bas devient incitative pour tous.

Cela dit, pour bénéficier de cette subvention, il faut remplir certaines conditions à savoir :

  • faire appel à un partenaire signataire de la charte « coup de pouce isolation »,
  • recourir l’aide d’un artisan RGE pour les travaux,
  • respecter les critères de performance des isolants,
  • répondre aux exigences des plafonds de revenus requis.

Pour ce qui est de la performance énergétique des matières isolantes pour les combles perdus, elle doit être de R=7m². K/W. Pour les rampants de toiture, elle doit être de 6 m². K/W et pour les planchers bas 3m². K/W.

Isolation à 1 euro

Il s’agit d’une loi énergétique connue sous le nom de Pacte Énergie Solidarité. Isoler sa maison devrait être une priorité lors de la rénovation énergétique d’un logement. D’ailleurs une telle entreprise permet de réduire la facture de chauffage d’environ 400 euros par an. Grâce à cette loi, il est désormais possible de réaliser des travaux d’isolation à moindre prix.

L’isolation maison à 1 euro est en fait directement dérivée du crédit d’impôt transition énergétique qui implique des acteurs privés. Grâce à ce dispositif, les ménages à faible revenu peuvent profiter des travaux d’isolation à partir de la modique somme d’un euro. C’est un moyen très simple de réaliser des économies d’énergie, quel que soit le budget de départ. Cependant, pour y accéder, il faut être éligible à cette offre.

Les aides de l’Anah

L’Agence nationale de l’habitat « Anah » et d’autres collectivités territoriales peuvent octroyer différentes aides pour rénover énergétiquement une maison, et ce, en fonction du lieu de résidence et du niveau de revenus. Il s’agit d’une aide financière permettant d’effectuer un ensemble de travaux capables de générer un gain énergétique d’environ 25 %. De plus, une prime allant jusqu’à 2000 euros peut être attribuée à condition que le gain énergétique soit atteint. Comme toute autre forme d’aide, celle-ci vise à aider les ménages à faible revenu pour financer leurs travaux d’isolation.

Les aides de l’Anah concernent trois types de travaux au choix à savoir :

  • l’isolation des murs par l’intérieur ou par l’extérieur,
  • l’isolation des combles aménagés ou aménageables,
  • changement de chaudière ou de mode de chauffage.

Comme conditions, le propriétaire doit faire appel à un artisan RGE. Avec l’accompagnement par un opérateur-conseil de l’Anah, il est possible de bénéficier d’une aide forfaitaire de 150 euros.

Vous aimez alors partagez