Topequipements.com

l’expertise sécheresse

De nombreuses régions sont touchées par la sécheresse chaque année. Le souci avec cette catastrophe naturelle est qu’elle peut causer des dégâts sur l’habitation, notamment si celle-ci est fondée sur des sols argileux. Des fissures peuvent apparaitre sur les murs, dus à l’affaissement du sol. La bonne nouvelle est qu’après la déclaration de l’état de sécheresse, le propriétaire peut demander une expertise sécheresse pour se faire indemniser.

Expertise sécheresse : dans quel contexte y procéder ?

Il faut procéder à l’expertise sécheresse quand on constate des dégâts au niveau du bâtiment. Ces derniers sont généralement dus au changement de la teneur en eau du sol argileux sur lequel repose le bâtiment. Ce qui entraine des fissures au niveau des murs, notamment sur les parties fragiles du bâti. Dans des cas plus graves, ces fissurations peuvent entrainer des dégâts. Au niveau du mobilier, du système de plomberie, ou encore des équipements du logement.

Face à ces dégâts, le propriétaire de l’immeuble peut bénéficier d’une indemnisation s’il a souscrit une assurance multirisque habitation. Pour mettre en œuvre la garantie, il faut que la zone dans laquelle se trouve l’immeuble. Soit préalablement déclarée en état de sécheresse par les autorités. C’est à partir de cette déclaration que le sinistré peut procéder à une expertise sécheresse  en vue de constater et d’évaluer les dégâts et de se faire rembourser par son assureur.

Expertise sécheresse : à qui confier sa réalisation ?

Il faut recourir à l’expertise sécheresseavant de négocier auprès de son assureur. Le document établi à l’issu d’une telle expertise sert à appuyer votre demande de remboursement. Il doit contenir un certain de nombre d’information, comme :

  • Les explications techniques sur la circonstance du sinistre ;
  • La vérification si la zone est déclarée en étant de sécheresse ;
  • La liste des biens détériorés ou endommagés ;
  • L’estimation de la valeur des biens ;
  • Les moyens de réparations ;
  • Les photos des fissures, servant de preuve.

Pour que les montants que vous avancez en vue de votre indemnisation ne soient pas réduits par l’assureur ou même refusés. Vous devez confier l’expertise sécheresse à un professionnel qui sait défendre vos intérêts. Pour cela, nous vous conseillons de faire appel à un cabinet expert en bâtiment composé des techniciens. Comme des architectes ou des géotechniciens. Ces derniers doivent faire preuve d’indépendance dans la réalisation de l’expertise, notamment vis-à-vis de l’assureur.

Expertise sécheresse : quelles conditions pour sa mise en œuvre ?

Avant de procéder à l’expertise sécheresse,il faut d’abord s’assurer que la région est déclarée en état de sécheresse. Il s’agit dans la majorité des cas d’un arrêté interministériel. Certains cabinets d’expert offrent cependant aux propriétaires la possibilité de réaliser l’expertise en parallèle avec la déclaration. Cela est avantageux dans la mesure où la sortie du décret constatant le sinistre peut prendre du temps. Il est cependant à noter que la commune ou l’assureur ne peut pas prendre en compte le rapport d’expertise qu’après la confirmation de la catastrophe naturelle par voie réglementaire.

Vous aimez alors partagez
Facebook Comments