Topequipements.com

Combien de temps la pompe d’une piscine hors sol doit-elle tourner

La qualité de l’eau d’une piscine hors-sol dépend directement du temps de filtration. Il n’est toutefois pas conseillé de faire fonctionner en permanence la pompe de piscine, au risque de provoquer une usure prématurée du matériel. Certains paramètres doivent être pris en considération pour déterminer la durée de filtration journalière du bassin.

Une méthode simple pour déterminer le temps de fonctionnement d’une piscine hors sol

La température de l’eau

La température de l’eau est l’élément le plus souvent pris en compte pour déterminer la durée de la filtration d’une piscine hors-sol. En effet, plus l’eau du bassin est chaude, plus les algues et les bactéries se développent facilement. Il est ainsi évident que plus la température de l’eau est élevée, plus la durée de la filtration doit être longue.

Une règle très simple consiste à diviser la température de l’eau en °C par deux afin de déterminer le temps de fonctionnement de la pompe de piscine. Par exemple, si une fois plongée dans le bassin le thermomètre affiche 20 °C, le cycle de filtration devra durer 10 heures.

Si la piscine hors-sol n’est pas chauffée, la température de l’eau varie au fil des saisons. Il faut ainsi régler au moins une fois par mois l’horloge du dispositif de filtration afin de s’adapter aux conditions extérieures. Cependant, en hiver, lorsque la température passe sous la barre des 10 °C, le développement des micro-organismes ralentit considérablement. Dans ces conditions, il n’est donc pas nécessaire de faire fonctionner le groupe de filtration de la piscine.

Les caractéristiques de la pompe

Une autre méthode consiste à se baser sur la puissance de la pompe de filtration pour estimer son temps de fonctionnement. En effet, la totalité de l’eau du bassin doit être filtrée et nettoyée afin de pouvoir nager dans de bonnes conditions. De ce fait, il suffit de diviser le volume de la piscine hors-sol par le débit de la pompe de filtration pour déterminer la durée de la filtration. Par exemple, si la piscine hors-sol fait 10 m3, et que la pompe de filtration fait circuler l’eau à un débit de 2,5 m3/h, il faudra 4 heures pour nettoyer l’eau du bassin.

En général, les équipements d’une piscine hors-sol sont choisis en fonction du volume d’eau à traiter. Cependant, la pompe n’est jamais adaptée à 100% au bassin. Elle peut être légèrement surdimensionnée ou sous-dimensionnée. Dans le cas où l’équipement est sous-dimensionné, il vous faudra prolonger son temps de fonctionnement, et inversement si le dispositif de traitement de l’eau est surdimensionné.

Toutefois, pour des raisons économiques et pratiques, il est estimé que la durée de la filtration doit varier entre 4 et 6 heures. Cependant, si le temps de fonctionnement de la pompe est trop long, il est possible de procéder à 2 ou 3 cycles de filtration dans la journée.

Les autres facteurs qui influencent le temps de fonctionnement d’une pompe pour piscine hors-sol

La température de l’eau ainsi que le débit de la pompe de piscine donnent une indication approximative sur le temps de fonctionnement du groupe de filtration d’une piscine hors-sol. Cependant, d’autres éléments doivent être pris en compte pour déterminer la durée traitement optimal de l’eau.

Le type de traitement de l’eau

Il faut prendre en considération le type de produits de désinfection utilisé lors de la détermination de la durée de fonctionnement de la pompe. En effet, certains désinfectants comme l’oxygène actif ou le PHMB ont besoin d’une durée de filtration plus importante, puisque ces produits n’ont pas d’effet rémanent. Si le traitement de la piscine s’effectue au chlore ou au brome, la pompe de piscine peut être utilisée conformément aux durées estimées après calculs.

La fréquentation de la piscine hors-sol

La fréquentation du bassin est également un facteur clé dans la détermination du temps de filtration. Les baigneurs apportent avec eux leurs lots de pollutions, telles que la sueur, des peaux mortes voire de la poussière. Ainsi, si un nombre important de personnes utilisent une piscine hors-sol, il ne faut pas hésiter à prolonger le temps de fonctionnement de la pompe de piscine.

L’environnement de la piscine hors-sol

Les conditions météorologiques ont une influence sur le développement des micro-organismes. Un temps chaud ou orageux est notamment propice à la prolifération des bactéries, des algues et des champignons. Dans ce cas, il peut être envisagé de prolonger de deux heures la durée de la filtration.

La présence de végétation autour du bassin peut également influencer le temps de fonctionnement de la pompe de piscine. En effet, si une piscine hors-sol est entourée d’arbres, il est possible que des feuilles mortes ou des branchages s’accumulent dans le bassin. Il faut alors prolonger la filtration pour avoir une eau bien propre.

À quel moment utiliser la pompe de filtration d’une piscine hors-sol ?

Il peut être tentant de lancer le groupe de filtration d’une piscine hors-sol durant la nuit. En effet, le coût de l’énergie y est moins élevé qu’en journée. Cependant, cela peut s’avérer être une mauvaise idée puisque cela peut obliger à augmenter le volume des produits de traitement, voire rallonger la durée de la filtration.

Une filtration en journée se révèle bien plus efficace qu’en soirée. En particulier, lorsque le bassin est fréquenté. En effet, les micro-organismes profitent de la lumière du soleil et de la chaleur du jour pour se développer. De plus, ils sont plus actifs lorsque des baigneurs utilisent la piscine hors-sol. Il est donc plus opportun de traiter et filtrer son bassin lorsqu’il est fréquenté afin d’éliminer rapidement les bactéries et récupérer les polluants qui se trouvent dans l’eau.

Enfin, il est préférable d’effectuer la filtration de la piscine en deux cycles. Cela permet de récupérer un maximum de débris et de polluants qui flottent sur l’eau. En effet, en fractionnant les cycles de filtration du bassin, les chances de capturer les éléments indésirables flottant sur l’eau sont plus importantes. Une fois que ces derniers tombent au fond du bassin, il faudra se servir d’un balai aspirateur ou d’un robot de piscine pour les ramasser.

Vous aimez alors partagez
Facebook Comments